Battle Rope : Conseils d’achat et Avis pour Bien Choisir sa Corde Ondulatoire

Battle Rope : Conseils d’achat et Avis pour Bien Choisir sa Corde Ondulatoire2019-07-10T15:10:40+00:00

Si son histoire remonte à l’Egypte antique, la battle rope s’est démocratisée plus récemment. Le développement de la « corde ondulatoire » accompagne notamment celui du fitness, et plus précisément du crossfit. Le CrossFit (ou crosstraining) est cette pratique moderne qui mélange plusieurs entraînements sportifs. Les amateurs de CrossFit cherchent à travailler sur tous les muscles de leur corps sans exception, des jambes aux épaules. La battle rope est particulièrement appréciée des sportifs car elle offre un training global. Cet instrument permet de travailler simultanément sur le tonus musculaire, sur l’endurance (le cardio) et sur le mental. Par ailleurs, la corde ondulatoire est nettement moins encombrante que d’autres appareils de musculation. Enfin, parce qu’il ne nécessite pas d’alimentation électrique, le battling rope peut se pratiquer partout, en intérieur (en salle ou à domicile) comme en extérieur. Vous êtes intéressé par cette fameuse corde miraculeuse ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la battle rope et nos conseils pour bien choisir votre corde ondulatoire.

Qu’est-ce qu’une Battle Rope ?

utiliser battle rope

Littéralement traduit, battle rope signifie corde de bataille. La battle rope n’est autre qu’une corde. Une corde relativement grosse, plus ou moins lourde selon son diamètre, et très longue pour être pliée en deux. Au départ, cet accessoire était très souvent associé aux sports de combat. La battle rope est effectivement parfaite dans ce contexte car elle développe à la fois la force physique et l’endurance. Désormais, la battle rope est utilisée pour compléter divers entraînements sportifs, toutes catégories confondues. La corde ondulatoire permet de renforcer ses muscles et de booster son rythme cardiaque. Parce qu’elle se manipule avec les deux mains, la corde ondulatoire permet de travailler intensément sur le haut du corps, et plus précisément sur les bras. Mais pas seulement…

Les 3 meilleures battle rope selon les avis des sportifs

SportPlus - Corde d'entraînement et de Sport de haute qualité - Parfait pour Crossfit, Endurance de force et Renforcement musculaire - Corde à serpent - Longueur 9 mètres
POWER GUIDANCE Corde de Bataille Corde Entrainement Corde de Fitness Battle Rope Ondulatoire - 9m/12m/15m- pour la Musculation Formation
Sveltus Battle rope ø 38mm - 10m
Modèle
Sportplus
Battle Snake
Power Guidance
Double Force
Sveltus
Extrême Battle
Longueur
9m
15m
10m
Diamètre
3,8cm
3,8cm
3,8cm
Poids
7kg
13kg
7 kg
Note et Avis (cliquer pour le détails)
Meilleur prix
59,99 EUR
89,99 EUR
52,24 EUR
Promo
-55%
SportPlus - Corde d'entraînement et de Sport de haute qualité - Parfait pour Crossfit, Endurance de force et Renforcement musculaire - Corde à serpent - Longueur 9 mètres
Modèle
Sportplus
Battle Snake
Longueur
9m
Diamètre
3,8cm
Poids
7kg
Note et Avis (cliquer pour le détails)
Meilleur prix
59,99 EUR
Promo
POWER GUIDANCE Corde de Bataille Corde Entrainement Corde de Fitness Battle Rope Ondulatoire - 9m/12m/15m- pour la Musculation Formation
Modèle
Power Guidance
Double Force
Longueur
15m
Diamètre
3,8cm
Poids
13kg
Note et Avis (cliquer pour le détails)
Meilleur prix
89,99 EUR
Promo
-55%
Sveltus Battle rope ø 38mm - 10m
Modèle
Sveltus
Extrême Battle
Longueur
10m
Diamètre
3,8cm
Poids
7 kg
Note et Avis (cliquer pour le détails)
Meilleur prix
52,24 EUR
Promo

Pourquoi intégrer la corde ondulatoire dans ses WODs CrossFit ?

La battle rope est un accessoire qui s’intègre facilement à des séances quotidiennes d’entraînement CrossFit. La pratique du battling rope vise exactement le même objectif que le crossfit : stimuler et gainer l’ensemble des muscles du corps. Quel que soit votre programme de CrossFit, y intégrer des exercices de corde ondulatoire vous aidera à réveiller tous vos muscles, à les renforcer et à augmenter vos capacités cardio-vasculaires. Autre donnée importante, la durée moyenne d’une séance de corde ondulatoire va de 10 à 20 minutes. Le chrono idéal pour l’associer à d’autres exercices. A titre d’exemple, les adeptes du HIIT (High Intensity Interval Training, ou entraînement fractionné de haute intensité en français) intègrent souvent 10 minutes de battling rope dans leur routine quotidienne.

Quels sont bienfaits du battling rope sur le corps ?

Le battling rope est une pratique sportive qui muscle et tonifie l’intégralité de la partie supérieure du corps : les avant-bras, les bras, les épaules, les pectoraux, les abdominaux… Tous les muscles du haut du corps sont sollicités avec une battle rope. Cet instrument est donc un excellent allié pour le gainage.

De plus, le battling rope permet de dépenser un maximum de calories en un minimum de temps. Par conséquent, cette activité est recommandée pour les individus qui souhaitent gagner en masse musculaire. Pour une demi-heure d’entraînement, on peut brûler jusqu’à 500 kcal.

Plus généralement, le battling rope est un bon complément d’autres sports dans lesquels les bras et les épaules sont prédominants comme les sports de combat, la natation, etc.

Pour conclure sur les avantages de la battle rope, il faut savoir que cette corde permet d’augmenter les capacités cardio-vasculaires et d’améliorer la coordination des gestes. La corde ondulatoire est une pratique sportive on ne peut plus complète.

muscles travailles par battle rope

Les muscles sollicités lors de l’utilisation d’une battle rope

Le battling rope sollicite tous les muscles des bras bien sûr, c’est-à-dire les biceps, les triceps et les déltoïdes (les muscles situés au niveau des épaules). Mais un entraînement à l’aide d’une battle rope muscle toute la partie supérieure du corps : les pectoraux, les abdominaux et le dos (les muscles lombaires). Néanmoins, les muscles des jambes (fessiers, adducteurs) sont également sollicités avec la corde ondulatoire puisque, pour la majorité des exercices, il faut se tenir en posture squat, c’est-à-dire les jambes fléchies.

Comment choisir une battle rope ? Les critères de sélection

Les mouvements principaux à réaliser avec une corde ondulatoire

exercices battle rope
  • Les vagues (waves) : Les waves (autrement dit, les vagues ou les ondes) représentent la base du battling rope. Pour cet exercice, on part de la position pieds écartés, genoux fléchis, postérieur légèrement vers l’arrière et bras dans l’alignement du corps. Le haut du corps doit être droit et tonique.

    Le but des waves consiste à tenir fermement chaque extrémité de la battle rope dans chacune des deux mains. Puis, en montant les bras en alternance, l’un après l’autre, on agite la corde en lui impulsant un mouvement vers l’avant et en la faisant onduler (d’où le nom de vague). Les waves sont essentielles pour gainer les obliques (les abdominaux latéraux).

  • Le slam : Pour le slam, la position de départ est identique à celle des waves : les pieds doivent être écartés, les genoux légèrement pliés, les fesses basculées légèrement vers l’arrière et les bras le long du corps.

    Chaque main tient un bout de la battle rope. Pour cet exercice du slam, au lieu de monter et de descendre les bras alternativement comme on le fait pour les waves, on envoie brutalement la corde vers le sol avec la force des deux bras. Le but de cet exercice est de frapper puissamment la terre. Le slam permet d’insister sur le muscle grand droit, un muscle central des abdos.

  • Le fouet : L’exercice du fouet se rapproche aussi de celui des vagues. Mais, contrairement aux waves, pour le fouet on monte et on descend les deux bras en même temps et non plus en alternance. Et on n’oublie pas de créer une impulsion vers l’avant.

Conseils pour s’entraîner en toute sécurité avec une battle rope

Le battling rope en lui-même a pour avantage de n’engendrer aucun risque de blessure physique. Avec la battle rope, pas de luxation ou de tendinite en perspective, pas d’entorse, ni de fracture, et encore moins de traumatisme crânien. Néanmoins, afin que cette sécurité soit garantie durant votre entraînement, il y a des précautions d’usage à respecter.

La première de ces précautions est de vous assurer que la corde soit correctement installée. Si vous l’attachez à un point fixe, vérifiez que ce support ne risque en aucun cas de bouger. Si vous préférez le crochet, contrôlez la fixation dans le mur ou dans le plafond. Pour votre propre sécurité mais aussi pour celle des individus à proximité, la battle rope ne doit pas se détacher par l’effet de vos mouvements.

Ensuite, respectez une distance de sécurité. Pour pratiquer le battling rope sans risque, il faut compter un minimum de 5 mètres entre l’athlète et la fixation de la corde.

Sélectionnez aussi une corde ondulatoire et un programme d’entraînement cohérents quant à vos capacités physiques. Si vous êtes très menu et peu sportif, commencez avec une corde légère, facile à manier, et avec un training court et peu intense. De même, si vous avez les genoux fragiles, n’hésitez pas à vous asseoir sur une chaise pour ne pas endommager des articulations déjà endolories. Comme pour tous les autres sports, lorsque l’on s’attaque au battling rope, le niveau de pratique doit être adapté aux possibilités du sportif.

Quel est l’avis des sportifs concernant la corde ondulatoire ?

Quantité de sportifs – y compris les coachs et les athlètes de haut niveau – promeuvent la battle rope. Ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cette corde permet de travailler à la fois sur la force physique et sur l’endurance. En adaptant les exercices et les programmes, on peut muscler une seule partie ou l’ensemble du corps. Le battling rope permet également d’exercer son mental. Une qualité indéniable pour se dépasser et pour performer. Ce sport est unisexe. Le battling rope peut aussi bien être pratiqué par les hommes que par les femmes. Pour finir, s’entraîner avec une corde ondulatoire permet de sortir de la routine. Toutes sortes d’exercices sont envisageables. Et, comme les séances sont relativement courtes, on n’a guère le temps de se lasser !