Peut-on faire du vélo elliptique pendant la grossesse?

Pendant la grossesse, il est important de rester active. Tout d’abord pour se sentir bien dans sa tête, mais également dans son corps. Il est tout à fait possible de pratiquer une activité sportive douce pendant sa grossesse, à condition qu’il s’agisse de séances douces et peu intensives. Le vélo elliptique est donc une activité idéale à pratiquer lorsque l’on est enceinte.

A lire aussi : Nos conseils pour entretenir votre vélo elliptique

Les bienfaits du vélo elliptique pendant la grossesse

Certains sports sont à proscrire pendant la grossesse, notamment ceux qui viennent recruter les abdominaux (en partie le grand droit) car les muscles abdominaux se déplacent naturellement pour laisser la place nécessaire au bébé pour se développer.

La pratique du vélo elliptique ne vient quant à elle produire aucun choc au niveau des articulations (contrairement à la course à pieds par exemple). C’est toutefois un sport complet, qui vous permettra de travailler les muscles fessiers, les quadriceps et ischio-jambiers, ainsi que, dans une moindre mesure, les bras et le dos.

Plus que la recherche de performance, la pratique du vélo elliptique pendant la grossesse permet un gain d’énergie énorme, nécessaires pour les femmes qui sont souvent fatiguées à ce moment de leur vie.

Les avantages à pratiquer cette activité sportive enceinte sont nombreux : cela permet de réguler la prise de poids – sans vouloir mincir – et peut limiter l’hypertension artérielle. D’autant plus que la remise en forme sera plus rapide après l’accouchement.

Comment pratiquer le vélo elliptique lorsqu’on est enceinte ?

Bien entendu, bien que le vélo elliptique soit une excellente activité à pratiquer pendant sa grossesse, il faut garder à l’esprit que tout est une question d’équilibre. Faire du sport pour en tirer les bienfaits psychologiques et physiques, oui. Faire du sport pour mincir pendant sa grossesse, non.

Ainsi, il est indispensable de réduire l’intensité de l’entraînement par rapport à vos habitudes d’auparavant. Il faut également prendre en compte le passé sportif. Une femme qui n’a jamais fait de sport, ne va se lancer dans des trainings d’elliptique de la même manière qu’une autre femme qui a l’habitude de pratiquer chaque jour.

On pratique donc à une allure modérée, à environ 60% de la capacité cardiaque maximum et surtout, on apprend à lever le pied le dernier trimestre de grossesse. On conseille généralement 3 séances par semaine, d’une durée d’environ 20 à 30 minutes chacune, à allure modérée.

Nos derniers conseils pour conclure

Le vélo elliptique est donc une très bonne activité pour les femmes enceintes qui souhaitent rester en forme et active, sans venir s’épuiser en oxygène, afin de ne prendre aucun risque pour le bébé. Attention tout de même, certains cas interdisent toute activité physique pendant la grossesse, il est donc de toute évidence nécessaire de consulter son médecin ou son gynécologue avant n’importe quel entraînement sportif.