Quelles sont les contre indications pour la pratique du vélo elliptique ?

Appareil de cardio-training qui aide à solliciter l’ensemble des muscles du corps, le vélo elliptique est une activité sportive idéale pour garder la forme et s’utilise dans une salle de sport ou chez soi. Muni de deux pédales, de deux poignées et d’un ordinateur de bord, cet appareil apporte de nombreux avantages pour la santé et fait travailler 80% des muscles du corps comme ceux des cuisses, du dos, des jambes et, vos articulations seront préservées comme les conseils du médecin le disent souvent.

Le vélo elliptique et ses avantages

L’exercice à effectuer avec un vélo elliptique reste l’un des plus complets parce qu’il permet de faire travailler 80 % des muscles du corps. Ces derniers sont généralement ; les mollets, les fessiers, les épaules, les cuisses et les pectoraux.

Mis à part le fait d’inciter l’action des muscles, cet appareil sert à maintenir la posture droite et brûler les calories pour perdre du poids. En effet, un usage intensif et répété du vélo elliptique aide à maigrir rapidement et sans aucune contrainte.

Le cœur est l’un des organes les plus tonifiés avec cet équipement, car il augmente le rythme cardiaque et facilite la circulation sanguine. Ainsi, les risques de maladies cardiovasculaires sont éliminés.

Les risques liés à l’utilisation abusive d’un vélo elliptique pour le cardio-training

Même si la pratique du cardio-training représente un excellent moyen pour accroître la capacité d’endurance et avoir une bonne forme physique, le non-respect des règles d’utilisation entraîne des soucis. Effectivement, le vélo elliptique ne procure aucune douleur pour le corps, mais ce n’est pas une raison pour en profiter. Quand vous utilisez ce type de vélo, vous devez rester à l’écoute des signes d’alertes qui émanent de votre corps. En principe, l’utilisation sans modération engendre de nombreux risques pour la santé, notamment :

  • le risque de déshydratation ;
  • le risque d’hypokaliémie ;
  • le risque d’hypoglycémie ;
  • le risque de croissance des dépenses en calories ;
  • le risque d’hyperthermie.

Les principales contre-indications

Bien que le vélo elliptique apporte de sérieux bienfaits pour l’organisme, certaines personnes atteintes d’affections ne doivent pas pratiquer l’endurance. Dans la liste, on peut citer : les infections aiguës, l’hyperthyroïdie, les troubles de rythme cardiaque engendrés par des efforts, la tension artérielle élevée et les problèmes d’affections au niveau des reins et du foie.

Contrairement aux autres équipements sportifs, le vélo elliptique s’adapte à tout âge. En revanche, les séances d’entrainement et d’exercice doivent dépendre de l’état ainsi que la capacité physique de la personne. Vous n’aurez qu’à augmenter progressivement les séances avec le vélo elliptique.

Si vous souffrez d’une pathologie chronique dite non sévère comme le diabète ou l’asthme, sachez que pratiquer l’endurance de façon modérée et sous surveillance médicale vous sera utile. Pour ce faire, il suffira de fractionner les efforts afin de mieux récupérer et les prolonger.