Vous êtes un mordu de sport et de renforcement musculaire ? vous rêvez de réaliser vos exercices depuis chez vous ? Avoir son matériel chez soi est un confort exceptionnel en musculation. Cependant, il convient de choisir minutieusement son équipement ! L’incontournable repose barre en musculation est efficace et polyvalente pour gagner en force sur vos membres supérieurs et vos membres inférieurs. Pour plus de sécurité et de plaisir dans la réalisation de vos exercices préférés, le repose barre est une acquisition obligatoire. Ce support de barre apporte un gain de fluidité dans la réalisation de vos exercices de musculation et vous évite de douloureuses blessures. Vous ne savez pas quel repose barre choisir ? Voici tous les conseils pour faire votre choix et l’utiliser dans la suite de l’article.

Le repose barre de musculation : un accessoire polyvalent et sécuritaire

choisir un repose barre musculation

Le repose barre sera votre fidèle compagnon pendant vos meilleures performances. En effet, elle vous accompagne dans plusieurs exercices sportifs, notamment les squats et le développé couché.

Le repose barre est un véritable repère pour les trajectoires de ces exercices et vous permet d’éliminer les déséquilibres parasites qui fatiguent inutilement. Elle prévient des blessures à la colonne vertébrale et au dos en général. Elle est aussi toujours équipée de plusieurs crans pour la déposer à des amplitudes différentes.

Cela vous permet de la relâcher à n’importe quel moment de la flexion ou de l’extension, vous pouvez donc pousser jusqu’à vos ultimes efforts sans avoir peur de vous blesser et optimiser votre hypertrophie musculaire. Dans la réalisation de certains exercices dangereux, vous vous retrouvez en-dessous de la barre, c’est pourquoi le repose barre sera absolument essentiel pour votre sécurité.

Bien choisir son repose barre : les critères à prendre en compte

Pourquoi utiliser un repose barre de musculation ?

Pour faire des squats

Le squat est un exercice particulièrement efficace, car il est polyarticulaire, c’est à dire qu’il mobilise plusieurs groupes musculaires.

Fessiers, quadriceps et ischio-jambiers pour la partie inférieure et vos abdominaux pour la partie supérieure.

Les pieds sont placés au niveau de la largeur du bassin et le mouvement consiste à descendre comme si vous vouliez vous asseoir sur une chaise.

Votre trajectoire doit être verticale, avec le dos bien droit et le regard stable pointé vers l’horizon.

Pour faire du développé couché

Il s’agit de l’exercice de référence des salles de musculation en terme de mesure de performance. Il doit aussi sa popularité à la mobilisation de multiples groupes musculaires (exercice polyarticulaire), ce qui le rend redoutablement efficace, complet et incontournable dans vos routines de sportifs. Le développé couché sollicitera principalement vos pectoraux et vos triceps.

Dans une moindre mesure mais de façon non-négligeable, il fera appel à vos biceps, vos trapèzes, vos deltoïdes antérieurs, votre grand dorsal et votre grand rond. L’idée est de cibler impérativement les pectoraux car son potentiel d’hypertrophie musculaire est incomparable.

L’exercice consiste à s’allonger sur votre banc en prenant soin d’y coller vos épaules et de resserrer un maximum vos omoplates. Les pieds doivent être plaqués au sol et avoir un écartement qui correspond à celui de vos épaules. Vous saisissez la barre sur votre repose barre, puis tendez vos bras au-dessus de votre poitrine sans décoller vos épaules du banc. L’effort consistera à descendre la barre sur un tempo d’inspiration et de la remonter en expirant.