Peut-on faire du vélo elliptique avec une hernie discale?

Il fut un temps où l’on conseillait à toute personne atteinte de douleurs discales, lombalgiques et dorsales de ne « surtout pas bouger » … Aujourd’hui on le sait, il n’y a pas de fatalité, vous ne devez pas renoncer à bouger ou à faire un peu de sport, bien au contraire ! Vous avez par exemple une hernie discale ? Zoom sur une activité douce et réparatrice qui vous permettra de vous soulager : le vélo elliptique ! Quoiqu’il en soit, il est impératif de demander conseil à son médecin traitant avant toute reprise d’une activité sportive, surtout si vous avez de gros problèmes de dos.

Tous les bienfaits du vélo elliptique sur ce type de douleurs

On le dit souvent, les maux de dos, sont les maux de notre siècle… Aiguës ou chroniques, les hernies discales font souffrir beaucoup de personnes, et souvent sur une très longue durée pendant leur vie. Le saviez-vous ? Le manque de sport et d’activité physique est souvent la cause de ce type de pathologies. Alors, en cas de crise, ne vous privez pas…

En effet, le principal élément qui vous permettra de prévenir les prochaines crises et d’atténuer vos hernies discales est la pratique régulière d’une activité physique bénéfique pour votre dos comme le vélo elliptique. Renforcement musculaire et étirement telles sont les deux grandes qualités de ce sport.

Un bon effort, sans violence

Le vélo elliptique est fortement recommandé en cas de douleurs lombaires, dorsales ou hernies discales au même titre que la natation par exemple ou la marche douce. L’activité, correctement dosée, peut être douce, les mouvements sont répétitifs et identiques, contrôlés et sans à-coups et sans vibrations brutales pour vos articulations.

Avec le vélo elliptique, vous pouvez vous faire du bien tout en douceur car votre corps est en contact permanent avec la machine, vous ne sautez pas, vous n’amortissez pas de chocs, c’est l’effort idéal pour s’étirer sans empirer ses douleurs.

Notre conseil : faites des séances espacées de 2 jours, entre 20 et 30 minutes suivant votre forme (ne forcez pas) en choisissant une faible résistance: faites travailler votre cardio et solliciter vos muscles mais de manière très douce.

Ce qu’il faut retenir

En conclusion, en matière de douleurs lombaires ou discales, il n’y a pas de contre-indications, bien au contraire ! Avant de faire une activité modérée grâce au vélo elliptique, apprenez à mesurer votre douleur, à connaître vos limites et à respecter votre corps. En cas de crises aiguës, ne forcez pas et espacez les séances de vélo elliptique de 1 ou 2 jours. N’oubliez pas que la santé de votre dos est dans la mobilité.