Quels sont les muscles sollicités avec un trampoline fitness ?

» Tous nos conseils sport » Quels sont les muscles sollicités avec un trampoline fitness ?

Vous êtes à la recherche d’un moyen efficace et divertissant d’allier entraînement cardio et renforcement musculaire sans pour autant malmener votre corps ? Le trampoline fitness pourrait bien vous intéresser… Découvrez dans cet article tous les muscles que vous fera travailler cet appareil de fitness dans le confort de votre salon.

Le trampoline fitness : un sport complet

Le trampoline est l’appareil tout indiqué pour s’adonner à des séances d’exercices à faible impact. C’est un sport qui attire tant les sportifs de haut calibre que les débutants. Utilisé sur une base régulière, il favorise la santé et la forme en général et plus spécifiquement, il vous aide à augmenter votre dépense calorique et à stimuler votre métabolisme de base et votre système immunitaire. Il favorise également la circulation lymphatique. Il aide à réduire visiblement l’ennemie de toujours des femmes : la cellulite. Il contribue au développement d’un bon niveau d’équilibre, de souplesse et d’agilité et au maintien postural. Le rebondissement a par ailleurs un impact avantageux sur le système nerveux en conduisant à une meilleure résistance au stress.

Qui plus est, il n’a pas son pareil pour renforcer rapidement les muscles – surtout ceux des parties inférieures du corps – et ce, de la façon la plus agréable qui soit.

Les muscles sollicités par le trampoline fitness

La musculation est le principal atout du jumping. Quels sont les muscles que fait travailler le trampoline ? À peu près tous.

Le cœur

Le trampoline, c’est l’activité sportive idéale pour entretenir le muscle qui fait fonctionner les autres : le cœur. En fait, le saut sur trampoline sollicite autant le muscle cardiaque, voire plus, que la course à pied ou la marche rapide. On avance même qu’une séance d’une dizaine de minutes de trampoline correspond à 30 minutes de jogging. Le saut sur trampoline peut en outre réduire l’hypertension artérielle et le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire.

Les abdominaux

Bon nombre de personnes ont recours aux redressements assis ou aux relevés de buste pour muscler leur abdominaux. En plus d’être contraignants, ces exercices peuvent provoquer des problèmes de dos. Sauter sur un trampoline constitue une méthode de renforcement abdominal tout aussi efficace – peut-être plus encore –, n’entraîne pas de douleurs au dos et est sans aucun doute plus ludique.

Les jambes et les fessiers

Le trampoline fortifie les quadriceps, les ischio-jambiers et les muscles des mollets. Aussi, en association avec les muscles de vos jambes, vous utilisez les muscles fessiers – les muscles qui composent votre postérieur – pour stabiliser le sens de l’équilibre et contrôler la puissance du rebond. Même avec des rebonds de faible intensité, vos jambes seront fuselées et les muscles de vos fessiers renforcés et mieux définis.

L’utilisation du trampoline solidifie de surcroît les articulations comme les genoux et les chevilles, sans pour autant les mettre à rude épreuve, ce qui arrive souvent avec des activités comme la corde à sauter, la course à pied ou sur tapis roulant ou toute autre activité aérobique sur une surface dure. La surface souple (la toile) sur laquelle vous effectuez vos sauts fait en sorte que le choc pour vos articulations est en effet beaucoup moins éprouvant.

Les bras

Malgré le fait qu’ils ne soient pas directement ciblés lors de séances de trampoline, les muscles de vos bras et de vos épaules peuvent être tonifiés en ajoutant lors de vos sauts des battements de bras de grande amplitude ou des mouvements en cercles. Ce type d’exercice permet également d’accroître la dépense énergétique.

2018-12-12T18:34:25+00:00